Banner ABB Protection and Connection

#37 – SMART CITY & SPS IPC DRIVE

Smart City : un avenir innovant et durable

/ /

Web Summit,  le plus grand rendez-vous mondial de la tech qui s’est tenu au Portugal le mois dernier, a rassemblé une fois de plus un millier d’intervenants et 60 000 participants. Au cours de cet événement, notre magazine partenaire ArchiExpo e-magazine a cherché comment la technologie pourrait améliorer l’urbanisme et la conception des villes intelligentes de demain. Erin Tallman, rédactrice en chef, a rencontré l’architecte de la régénération Thomas Ermacora, Juergen Resch, fondateur de Wmoove et Yvonne Wassenaar, PDG de la société Airware.

 

La technologie a souvent généré une multitude de problèmes dans l’histoire de l’urbanisme. Avec l’explosion du parc automobile après la Seconde Guerre mondiale, les urbanistes ont cherché à concevoir les villes autour des voitures, en négligeant les besoins des individus et des communautés.

Pourtant, la technologie peut aussi apporter des solutions si elle intègre correctement les besoins des Hommes. L’architecte Thomas Ermacora pense que l’amélioration de la conception de projets urbains repose sur cinq piliers : les outils de conception participative ; la création d’un cadre basé sur l’utilisation de logiciels ; l’intelligence artificielle pour traiter les données ; la psychologie sociale et les biotechnologies / nanotechnologies.

La technologie au service de l’urbanisme collaboratif de demain

Recoded City: Co-Creating Urban Futures, le livre de Thomas Ermacora et Lucy Bullivant explore l’histoire ancienne et récente de la « coconception urbaine » afin de définir le potentiel d’un tel système pour l’avenir. Par exemple, Thomas Ermacora ravive l’idée de l’urbanisme open source, un concept bien plus ancien qu’il n’y paraît. En 2010, l’architecte a fait équipe avec Lucy Bullivant dans le projet « Recoded City » qui souligne l’importance de la participation citoyenne pour créer des villes durables dans lesquelles il fait bon vivre.

C’est une période exaltante car les cabinets d’architecture et de design et les élus eux-mêmes se mettent à comprendre que la participation citoyenne n’engendre pas forcément une conception moins aboutie.

Notre présence au plus grand congrès technologique du monde nous a permis de discuter de l’idée de la ville open source avec des acteurs majeurs du monde de la technologie, que ce soit côté développement ou côté intégration.

L’idée de la technologie omniprésente où chaque individu possède un smartphone dans sa poche peut générer un réseau de contributeurs / coconcepteurs extrêmement visible.

Les drones et la vision numérisée de l’espace urbanisé

L’entreprise Airware dont la mission est d’analyser les données récoltées par drone, offre une nouvelle façon de comprendre et interagir avec le monde réel. Airware collecte des images, des données sensorielles, IdO, puis les numérise. Ces vues digitalisées représentent des lieux jugés intéressants, comme par exemple des chantiers de construction.

Yvonne Wassenaar, la PDG d’Airwave explique :

Les gens n’ont plus besoin de se retrouver dans des situations à risque car ils peuvent par exemple envoyer un drone qui va collecter des informations sur l’usure d’une toiture. Ce que l’on fait ici, c’est s’attacher à la prévention des risques.

C’est en se servant des technologies actuelles – le Cloud, le Machine Learning, l’IA, etc. – qu’Airwave peut

Créer un monde prospère, qui soit plus sûr, construit de façon plus durable et efficace, etc.

Le secteur de la construction profite de la facilité à collecter des données grâce aux drones. Néanmoins, les entrepreneurs ont besoin de structurer les données pour faire en sorte qu’elles soient utilisables, qu’elles puissent être partagées et que des actions puissent ensuite être mises en place. Le système d’Airware aide à suivre l’avancée des travaux, en incluant les opérations de terrassement, les changements de plans et la comparaison entre les réalisations effectuées et le plan initial.

On se réjouit de pouvoir utiliser des technologies comme le Machine Learning ou l’intelligence artificielle dans le monde réel, là où de nombreuses industries sont jusqu’à présent très en retard en matière de numérique.

Lire le cas pratique : Caterpillar Ventures investit sur Airware pour améliorer l’exploitation des données chantier par le biais de données aériennes à l’échelle

Libérer l’énergie contenue dans les déchets

En se basant sur l’idée selon laquelle le développement durable est la clé du futur, la start-up allemande Wmoove apporte une solution à deux problèmes actuels majeurs : l’accumulation de déchets et la forte consommation d’énergie. L’entreprise a développé des stations de recharge qui transforment les déchets en énergie. Cette énergie peut ensuite être stockée jusqu’à six heures, pour pouvoir être transférée ultérieurement. Elle peut être utilisée pour recharger des voitures électriques ou alimenter de nombreuses infrastructures. Juergen Resch, le fondateur et directeur de Wmoove a expliqué comment ce système fonctionne aux journalistes de l’e-magazine ArchiExpo :

Nous avons développé une solution basée sur des micro-ondes qui chauffent les déchets. Nous conservons les solides, comme le métal par exemple, et nous gazéifions le reste. Ensuite nous utilisons une hydro-turbine qui libère l’énergie.

Wmoove vise actuellement les supermarchés. Leurs déchets alimentaires et emballages pourraient être transformés en énergie pour alimenter à la fois des installations et des voitures électriques. L’entreprise envisage également de compter parmi ses futurs clients les aéroports et les centres commerciaux.

Le système pourrait aussi révolutionner certains éléments d’urbanisme majeurs, comme les infrastructures. Les urbanistes pourraient intégrer la station de recharge Wmoove dans leurs plans. À cet égard, la ville de Dusseldorf sera la première à installer cinq systèmes de ce type : une nouvelle étape vers l’élargissement du concept des villes intelligentes.

 

Traduit de l’anglais par Julie Santoriello


About the Author

Related Posts

The adoption of additive manufacturing technology has accelerated in recent years thanks to...

The NASA probe’s arrival at Jupiter on Monday will improve our understanding of not just the solar...

Could the thinnest, strongest, lightest and most conductive material ever created spark a new...

Banner ABB Protection and Connection

Style Switcher

Highlight Color:

               

Backgrounds:

                    

You can also set your own colors or background from the Admin Panel.