Banner Tipper Tie

#35 – AUTONOMOUS VEHICLES

FOCUS. Le système de communication V2X en route pour une révolution sans conducteur

Imaginez un véhicule capable d’emprunter automatiquement le chemin le plus court afin d’éviter les embouteillages et de se rendre seul au garage pour une réparation ou une révision. Imaginez un véhicule capable de communiquer avec les autres et de réduire le nombre d’accidents de la route. Imaginez un véhicule capable de vous informer sur les conditions météo, la disponibilité des parkings et les dangers à venir sur votre itinéraire. Bienvenue dans le monde des voitures connectées V2X (vehicle-to-everything) ! 

 

La technologie V2X, qui inclut à la fois la communication entre véhicules (V2V) et entre les véhicules et les infrastructures (V2I), permet aux voitures d’échanger avec leur environnement de façon inédite. Par rapport aux caméras et à la télédétection par laser (Lidar), les capteurs V2X couvrent une distance plus importante, sont capables de « voir » même hors champ de vision, au travers des objets, d’échanger en direct des données avec d’autres voitures et infrastructures routières, et de fournir des prévisions. Ils ne sont affectés ni par le brouillard, ni par la pluie, ni par la luminosité trop intense.

En quoi ils changent la donne

Technology application / Courtesy of Savari

Technology application / Courtesy of Savari

Le lancement récent des prototypes des constructeurs BMW et Mercedes qui intègrent des radars, des capteurs vidéo et Lidar, nous donne un aperçu de l’industrie automobile du futur. Or, les véhicules qui seront réellement mis en circulation devront avant tout maîtriser le facteur sécurité qui est primordial pour les véhicules sans conducteur, et pour ce faire, ils auront besoin de la technologie V2X. Ravi Puvvala, le Directeur Général de Savari, l’entreprise basée en Californie qui développe les capteurs V2X explique :

Pour ce qui est des véhicules sans conducteur, la technologie V2X change profondément la donne car elle pourrait faciliter l’autonomie totale. Selon la définition de la Society of Automotive Engineers, sur l’échelle de l’autonomie qui va de 1 à 5, où 5 représente la voiture autonome qui n’a plus besoin de conducteur, nous nous situons actuellement entre le niveau 2 et le niveau 3.

V2X est déjà sur la route

V2X com cars (image)La technologie V2X qui est développée dans l’industrie automobile depuis une décennie, est déjà sur la route. Les premiers modèles à intégrer de tels capteurs sont la Cadillac CTS Sedan et la Mercedes Benz Classe E sortie en 2017. Néanmoins, le déploiement de la technologie V2X s’est heurté à un obstacle : la concurrence d’une autre technologie. Les premières recherches et phases de déploiement se sont basées sur le système de communication dédiée à courte distance (DSRC), un dérivé du WiFi 802.11, qui transmet des messages de sécurité basiques entre les véhicules, jusqu’à 10 fois par seconde, dans un rayon de 300 mètres. Mais le secteur des télécommunications a proposé une solution alternative, connue sous le nom de C-V2X, la technologie cellulaire V2X, qui permet de transmettre les données de façon beaucoup plus rapide. Cette technologie repose sur la 4G, et à l’avenir sur la 5G, et couvre la communication V2V et V2I. L’ancienne DSRC est d’ores et déjà disponible et bon marché, mais la 5G n’existe pas encore. De ce fait, la technologie C-V2X a un potentiel de développement bien plus important. Alain Dunoyer, le Directeur du département Conduite Autonome au sein du cabinet SBD basé au Royaume-Uni affirme que

Les systèmes DSRC et C-V2X ne sont pas interopérables. Il existe aujourd’hui un débat un sein de l’industrie automobile pour dresser les points forts de chacun des systèmes. C’est un processus crucial car tous les fabricants veulent adopter la même solution.

Aux États-Unis, il y a actuellement sur la table un projet de mandat pour que toutes les voitures soient équipées de la technologie V2X. Les acteurs du cellulaire sont en train de pousser la National Transportation Highway Safety Administration à choisir la 5G plutôt que la DSRC, en particulier Qualcomm, le géant des puces et des télécoms, qui s’apprête à tester la 5G et le C-V2X en partenariat avec LG durant le premier semestre 2018.

Un chemin semé d’embûches à l’horizon ? 

SW1000 NY traffic background/ Courtesy of Savari (image)

Sreet WAVE 1000 / Courtesy of Savari

En plus du défi technologique, le coût constitue une autre barrière à l’entrée, en particulier pour la solution C-V2X. Pour Costas Meimetis, Directeur de la Stratégie Produit au sein de l’entreprise suisse de semi-conducteurs u-blox : 

V2X est face au paradoxe de l’œuf et de la poule. Les bénéfices seront seulement visibles lorsque la technologie se sera bien répandue dans le marché, donc il y a peu d’intérêt à faire partie des premiers utilisateurs. C’est la législation qui devrait lui donner un coup de pouce.

Le volet sécurité est également un enjeu important, car chaque dispositif de communication numérique installé dans un véhicule représente une menace potentielle. M. Dunoyer de SBD explique :

Les cyber risques liés à la technologie V2X et à la conduite autonome sont énormes. Toutes les solutions V2X incluent un certificat numérique pour laisser passer les messages provenant de voitures « légitimes » et ignorer ceux envoyés par des voitures malveillantes. Mais les pirates vont sans aucun doute s’attaquer aux systèmes V2X et essayer de contourner les dispositifs de protection.

Lors des prochaines étapes, les fabricants automobiles vont devoir penser à la mise à jour des logiciels lorsqu’ils concevront les voitures. Elle devra pouvoir se faire à distance et selon les besoins de la voiture. Malgré ces difficultés, Ravi Puvvala envisage un futur dans lequel la technologie V2X prendra de plus en plus de place.

D’ici 2030, il y aura sur les routes toutes sortes de véhicules, dont le niveau de conduite autonome sera entre 0 et 5. Ils vont tous devoir communiquer les uns avec les autres de façon sécurisée. La communication V2V et V2I sera essentielle.

 

Traduit de l’anglais par Julie Santoriello


About the Author

Related Posts

La transformation numérique a accéléré la transition vers la Smart Factory, ou usine connectée, et...

The adoption of additive manufacturing technology has accelerated in recent years thanks to...

The NASA probe’s arrival at Jupiter on Monday will improve our understanding of not just the solar...

Fullpage GUIDETTI

Style Switcher

Highlight Color:

               

Backgrounds:

                    

You can also set your own colors or background from the Admin Panel.