• Banner Mobile World Congress

    #39 - IoT - MWC

    La 5G : prêts pour le grand saut ?

    enEnglish deDeutsch esEspañol pt-ptPortuguês itItaliano ja日本語 ruРусский zh-hans简体中文

    MOBILE WORLD CONGRESS. Les articles annonçant le début du déploiement de nouvelles puces et d’équipements télécom par les opérateurs de téléphonie mobile laissent penser que la 5G va arriver plus vite que prévu. Pour l’industrie, la question est simple : que faire avec cette technologie qui révolutionne le haut débit mobile ?

     

    L’industrie des télécommunications s’est souvent retrouvée face à un vaste champ des possibles lorsque les normes sur les réseaux ont évolué. Mais il y a une différence fondamentale entre le précédent passage à l’actuelle 4G, qui repose sur la norme LTE (Long Term Evolution) et offre des débits allant jusqu’ à 100 Mbps , et le passage à la 5G qui promet un débit autour de 20 Gbps. Cette différence de taille, ou plutôt de vitesse, réside dans le fait que la 5G apporte plus que du très haut débit. La technologie 5G autorise un nombre presque illimité d’appareils à se connecter au réseau tout en permettant des transferts de données sans interruption, ce que les professionnels du secteur appellent la « latence ». Elle est conçue pour connecter des usines entières, des chaînes d’approvisionnement, des véhicules autonomes, des robots distants ou des casques de réalité virtuelle.

    Pour Gordon Mansfield, vice-président chez AT&T,

    La 5G permet de nouveaux types d’applications qui par le passé n’auraient pas été possibles sur un système cellulaire.

    On y est déjà

    En décembre 2017, le groupement d’industriels 3GPP a défini les premières normes 5G qui permettent aux entreprises de commencer à fabriquer les équipements. Une deuxième série de normes devrait être finalisée en juin 2018. Pour Jane Rygaard, responsable du marketing 5G chez Nokia,

    C’est beaucoup plus rapide que ce que nous avons observé avec les normes précédentes. Il y a déjà eu beaucoup de travail sur la pré-standard 5G.

    L’actuelle 4G LTE a en effet été conçue pour s’adapter progressivement à la norme qui lui succèderait. Les entreprises de télécommunications ont ainsi déjà effectué des essais pilotes avant la mise en place des nouvelles normes, ce qui fait qu’elles sont prêtes à déployer la 5G cette année.

    Aux États-Unis, les opérateurs de télécommunications  AT&T, Verizon, T-Mobile et Sprint prévoient de façon assez précise un déploiement initial entre la fin de 2018 et le début de 2019. Les fabricants de puces Intel, Qualcomm et Samsung ont dévoilé de nouveaux plans silicium. China Telecom et le japonais NTT DoCoMo ont annoncé une commercialisation à partir de 2020. Dans le même temps, le géant sud-coréen des télécommunications  KT Corporation s’est associé à Samsung Electronics et Intel pour construire un réseau 5G fonctionnel, accessible aux participants des Jeux Olympiques d’hiver de Pyeongchang qui ont lieu ce mois-ci.

    Quels sont les cas d’utilisation de la 5G ?

    Bien que l’infrastructure 5G soit prête à être construite, la plupart des puces, des logiciels et du matériel réseau sont encore en phase de conception. Les applications et les appareils compatibles avec la 5G existent en nombre limité. Javier Gutiérrez, directeur de la stratégie de Telefonica España, explique :

    Nous n’avons pas une vision claire des services qui pourraient bénéficier de la 5G. Nous devons éviter qu’elle ne devienne une technologie à la recherche d’applications.

    Telefonica a annoncé en janvier qu’elle s’associait avec Nokia et Ericsson pour construire des réseaux 5G dans les villes espagnoles de Ségovie et Talavera de la Reina. Les partenaires testeront de nouveaux produits tels que les véhicules connectés et les services de réalité virtuelle et réalité augmentée pour les touristes. Nokia a récemment dévoilé son « architecture réseau Future X » qui doit permettre aux utilisateurs finaux de se connecter à des réseaux 5G. Toutefois, fait remarquer Mme Rygaard, dans le passé les nouvelles avancées technologiques en matière de débit ont souvent été suivies d’applications que peu de gens avaient prévu :

    On ne peut pas tout savoir à l’avance. Nous devons faire attention à ne pas surconceptualiser les effets de la 5G ni essayer d’anticiper tous les besoins et usages.

    Mais ARM, le numéro un mondial des puces pour mobiles, ne veut prendre aucun risque. L’an dernier, l’entreprise a créé une nouvelle division Infrastructure chargée d’identifier de nouveaux services porteurs pour la 5G, et ce, afin de concevoir les bons types de puces. Pour son vice-président, Drew Henry,

    Un nouveau type d’entreprise va émerger du fait de cette transition. À l’heure actuelle, l’industrie évolue et il règne une sorte de désordre organisé. C’est une période palpitante !

     

    Traduit de l’anglais par Julie Santoriello

    enEnglish deDeutsch esEspañol pt-ptPortuguês itItaliano ja日本語 ruРусский zh-hans简体中文


    About the Author

    Related Posts

    Sorry, nothing here!

    Fullpage Rotronic AG

    Style Switcher

    Highlight Color:

                   

    Backgrounds:

                        

    You can also set your own colors or background from the Admin Panel.